Naga Batavia Arrack

Aux origines du rhum

éventail or

Avant que la canne à sucre ne soit plantée dans les Caraïbes, avant que le gin ne soit distillé à Londres, avant même que le mot « alcool » ne soit utilisé pour la première fois,
les gens buvaient de l’arrack.

À la fin du XVème siècle, les commerçants portugais et hollandais atteignent l’île de Java. Ils découvrent que les planteurs de canne à sucre chinois ont développé une recette secrète qui permettait de faire fermenter la mélasse puis de la distiller pour produire ce que l’on connait aujourd’hui sous le nom de BATAVIA ARRACK - LE RHUM INDONESIEN.

Nous pouvons traduire Batavia Arrack par « la liqueur forte de Jakarta » Le Batavia Arrack se distingue des autres rhums par l’ajout de pains de riz rouges fermentés, appelés Qu ou Chu dans le processus de fermentation de la mélasse. Ce vin de mélasse était ensuite distillé dans des alambics traditionnels chinois à 65% puis stocké dans des jarres en terre cuite.

C’est en 1641 que l’on commença à utiliser des « leaguers » (fûts de 150 gallons) pour stocker et expédier le Batavia Arrack. Ils furent fabriqués à partir du bois traditionnel indonésien : le teck.

Vieilissement en fût de chêne - Naga Rum Cannes à sucre récoltés à la main - Naga Rum Etape pour la distillation du rhum - Naga Rum

L’indonésie

Terre d’origine de la canne à sucre

éventail or

250 millions d’habitants
dont 200 millions de musulmans

et 50 millions d’hindouistes et bouddhistes.
On compte environ 13 000 îles aux alentours.

A partir du VIème siècle, l’hindouisme et le boudd- hisme deviennent les religions dominantes. L’Islam fait son apparition à Sumatra à partir du XIVème siècle et devient la religion majoritaire à partir des XVII et XVIIIème siècles.

La plupart des indonésiens adhèrent à des croyances et pratiquent des rites traditionnels qu’ils mélangent à ces religions.

Champs de cannes à sucre - Naga Rum Jungle indonésienne - Naga Rum Pont antique dans la jungle indonésienne inversé - Naga Rum

Java Reserve

Naga Rum

éventail or

NAGA Java Reserve est un blend de deux distillations : l’un à 65% obtenu par distillation en alambic traditionnel chinois. - l’autre à 92% obtenu par distillation en colonne.

PROCESSUS DE DISTILLATION

  1. Fermentation de la mélasse et de pains de riz rouge fermenté dans des cuves en bois de teck jusqu’à 12 % abv.
  2. 52% de ce « vin de canne » est distillé dans des alambics traditionnels chinois jusqu’à 30% abv. Puis distillé une seconde fois toujours en alambic jusqu’à 60-65% abv.
  3. 48% du vin de canne est distillé en colonne jusqu’à 92%.

Le rhum ainsi obtenu est ensuite vieilli 3 ans dans des fûts de teck puis 4 ans dans des fûts de chêne américain (ex bourbon).

NOTES DE DÉGUSTATION
des arômes d’Indonésie...

Le double vieillissement en fûts de jati (teck) et de chêne (ex bourbons) conferent au rhum naga un harmonieux equilibre entre de douces notes epicees et de fruits exotiques.

Pearl of Jakarta - Naga Rum

Pearl of Jakarta

Naga Rum

éventail or

NAGA Pearl of Jakarta est un blend de deux distillations : l’un à 65% obtenu par distillation en alambic traditionnel chinois. - l’autre à 92% obtenu par distillation en colonne.

PROCESSUS DE DISTILLATION

  1. Fermentation de la mélasse et de pains de riz rouge fermenté dans des cuves en bois de teck jusqu’à 12 % abv.
  2. 52% de ce « vin de canne » est distillé dans des alambics traditionnels chinois jusqu’à 30% abv. Puis distillé une seconde fois toujours en alambic jusqu’à 60-65% abv.
  3. 48% du vin de canne est distillé en colonne jusqu’à 92%.

Le rhum ainsi obtenu est ensuite vieilli 3 ans dans des fûts de teck puis 4 ans dans des fûts de chêne américain (ex bourbon), enfin une année supplémentaire dans des fûts de merisier.

NOTES DE DÉGUSTATION
des arômes d’Indonésie...

Au double vieillissement en fûts de teck et de chêne americain (ex bourbons) s’ajoute une annee de vieillissement supplementaire en fûts de merisier qui apporte des arômes de miel et de griottes.

Pearl of Jakarta - Naga Rum

Anggur Edition

Naga Rum

éventail or

NAGA Anggur fruit du mariage entre le rhum indonésien et le vin de Saint-Emilion
NAGA Anggur symbolise la réunion des origines bordelaises des créateurs des rhums NAGA et leur passion pour les rhums et les voyages qui les ont conduits à découvrir le Batavia Arrack, le Rhum Indonésien. De cette alliance entre le NAGA Java Reserve et le Château Pas de l’Ane est né le NAGE Anggur

Elaboration :

  1. Soutirage des barriques (Seguin Moreau / chêne français) ayant contenu pendant 18 mois du Château Pas de l’Ane 2018 situé à Saint-Emilion.
  2. Elles sont ensuite remplies de nouveau mais cette fois par du rhum NAGA Java Reserve à 65%.
  3. Après 2 mois en barriques le rhum est soutiré, filtré puis embouteillé.

Notes de dégustation :

de l’Indonésie tropicale aux vignobles bordelais…

LE NEZ EST UN PARFAIT ÉQUILIBRE ENTRE LES NOTES ÉPICÉES DU RHUM ET CELLES FRUITÉS ET BOISÉES DU VIN. EN BOUCHE LÀ ENCORE C’EST LE RHUM QUE L’ON RECONNAIT D’ABORD AVEC SES ARÔMES DE FRUITS CONFITS. VIENNENT ENSUITE LES TANINS ÉLÉGANTS DE CE CHÂTEAU PAS DE L'ÂNE, CES FRUITS ROUGES ET NOIRS TYPIQUES DE CE TERROIR. ENFIN, LE RHUM ET LE VIN SE RETROUVENT EN FIN DE BOUCHE OÙ LES NOTES ÉPICÉES DE L’UN ET DE L’AUTRE SE MARIENT HARMONIEUSEMENT ET LAISSENT AU PALAIS DE GOURMANDES ENVIES D’AILLEURS.

Pearl of Jakarta - Naga Rum